Politique

Locales au Sénégal : Pape Diop repart en campagne

Réservé aux abonnés
Par - à Dakar
Mis à jour le 25 novembre 2021 à 09:47

Pape Diop veut revenir à la tête de la capitale lors des prochaines élections, prévues le 23 janvier 2022. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Ancien maire de Dakar, ex-président de l’Assemblée nationale et du Sénat, ce self-made man, qui a fait fortune dans le privé, veut reconquérir la capitale. Mais, cette fois-ci, sans le soutien d’Abdoulaye Wade qui fut son mentor en politique.

Il est des ruptures qui se font avec fracas et entraînent un divorce définitif. D’autres se font dans le silence et laissent place à l’indifférence. Et puis il y a ces séparations qui n’en sont pas, des chemins qui s’éloignent mais ne cessent de se recroiser. Est-ce ainsi qu’il faudrait décrire la relation qu’entretiennent Pape Diop et Abdoulaye Wade ? Le premier a beau avoir été exclu du Parti démocratique sénégalais (PDS), depuis bientôt dix ans, avoir mené seul sa barque et créé sa propre formation (Bokk Guiss Guiss), il n’a pas complètement rompu avec l’ancien président, qui fut son mentor en politique.

Leur dernière rencontre a eu lieu il y a quelques semaines seulement. De passage en France, Pape Diop a rendu visite au patriarche à son domicile de Versailles, où celui-ci réside depuis plusieurs mois avec sa femme, Vivianne. Désormais candidat à la mairie de Dakar, Pape Diop n’a jamais perdu le contact avec Abdoulaye Wade, aux côtés duquel il a cheminé depuis la fondation du PDS, en 1974. Dans le gotha politique dakarois, c’est d’ailleurs son nom qui revient lorsqu’on demande des nouvelles de l’ancien président. « Voyez avec Pape Diop, ils se parlent tout le temps », nous conseille-t-on souvent.