Économie

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara poursuit son opération mains propres

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 16 novembre 2021 à 10:16

Alassane Ouattara, le 9 mars 2020. © Issam Zejly pour JA

Après plusieurs mois d’accalmie, le processus de suspension des directeurs généraux d’entreprises publiques, entamé en août, a repris. Et personne n’est épargné.

Avant son départ en France, le 10 novembre, Alassane Ouattara a donné des instructions fermes. Selon nos informations, le président ivoirien a demandé que les patrons des entreprises publiques épinglés pour mauvaise gestion dans des rapports d’audit préliminaires soient écartés le temps d’approfondir les contrôles. Nul n’est épargné, y compris des directeurs généraux proches de l’entourage présidentiel qui pensaient pouvoir bénéficier temporairement d’une protection.

Double pression