Politique

Tunisie : le récit de la fuite des frères Karoui

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 10 novembre 2021 à 16:40

Nabil Karoui, à Carthage, en juin 2019. © Nicolas Fauque pour JA

En août, Nabil et Ghazi Karoui ont quitté la Tunisie pour échapper à leurs ennuis judiciaires. Jeune Afrique a retracé l’itinéraire de leur périple, jusqu’au cœur de l’Europe.

Poursuivi en Tunisie pour blanchiment d’argent et évasion fiscale, Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes et candidat malheureux à la présidentielle de 2019, n’a cessé de clamer son innocence, ainsi que celle de son frère Ghazi. Certains d’être visés par un règlement de comptes politique, les deux hommes, fondateurs d’un groupe de médias, ont disparu des écrans radars le 25 juillet, après que le président Kaïs Saïed s’est arrogé tous les pouvoirs. Le 29 août, coup de théâtre.

Pistes montagneuses et jet privé