Politique

Libye : embrouillamini politique en amont du sommet de Paris

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 8 novembre 2021 à 16:59

Mohamed El Menfi et Emmanuel Macron, à l’Elysée le 23 mars. © JULIEN MATTIA/ANADOLU AGENCY via AFP

Alors qu’Emmanuel Macron accueille ce vendredi 12 novembre une nouvelle rencontre consacrée à la Libye, des tensions s’accentuent au sommet entre Mohammed El Menfi et son Premier ministre.

La capitale française accueille ce vendredi 12 novembre un nouveau sommet sur la Libye, en amont de l’élection présidentielle prévue le 24 décembre – les législatives ont été repoussées à janvier. Un scrutin dont la tenue semble plus incertaine que jamais, alors que des parties estiment que le pays n’est pas prêt pour ces élections qui doivent donner aux Libyens des dirigeants légitimes et légalement désignés. Car en coulisses, les tensions entre le président Mohammed El Menfi et le Premier ministre Abdulhamid Dabaiba prennent une nouvelle ampleur.

Décret présidentiel