Archives

Bernard Bajolet

Par
Mis à jour le 7 août 2006 à 15:12

Changement à la tête de l’ambassade de France en Algérie. Bernard Bajolet, 56 ans, succède à Hubert Colin de Verdière, en poste à Alger depuis juin 2004. Diplômé de l’École nationale d’administration, ce parfait arabophone a débuté dans la diplomatie comme premier secrétaire de l’ambassade de France en Algérie en 1975. Sa carrière l’a ensuite mené en Italie, en Syrie, en Bosnie, en Jordanie. Nommé chef des intérêts français en Irak en septembre 2003, il s’est illustré en jouant un rôle déterminant dans la libération des journalistes français Georges Malbrunot, Christian Chesnot et Florence Aubenas. La nomination de Bernard Bajolet intervient dans une période où les relations entre la France et l’Algérie connaissent certaines tensions.