Politique

COP26 : Tshisekedi, Bongo, Gnassingbé… Leurs agendas parallèles à Glasgow

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 5 novembre 2021 à 16:47

Félix Tshisekedi, Joe Biden et Ali Bongo Ondimba, le 2 novembre à la COP26. © Chris Jackson/Getty Images

Repartis entre le 3 et le 4 novembre, les chefs d’État africains ont profité de leur présence en Écosse pour multiplier les rendez-vous et faire avancer plusieurs dossiers diplomatiques mais aussi économiques.

Avec près de 120 chefs d’État et de gouvernement réunis à Glasgow en ce début de mois de novembre, la COP26 – le premier événement international d’envergure depuis la crise du Covid-19 – a tenu sa promesse de faire se rencontrer les principaux décideurs mondiaux.

En particulier, et en parallèle de leur engagement pour le climat, les dirigeants africains ont saisi les quelques jours qui leur étaient impartis pour avancer leurs pions en termes de diplomatie internationale et continentale, ou encore en matière économique.

Boris Johnson, John Kerry…