Économie

IBM inaugure un centre d’innovation au Maroc

Par
Mis à jour le 28 octobre 2016 à 14:54

IBM inaugure un nouveau centre d’innovation à Casablanca focalisé sur le développement de l’entrepreneuriat dans les technologies de l’information à travers le « cloud » et le « big data ».

Après avoir ouvert en 2008 son premier centre d’innovation et d’exploration technique au Maroc, le premier d’Afrique, le géant de l’informatique américain IBM vient d’annoncer la création d’un centre d’innovation à Casablanca. Objectif affiché de cette nouvelle entité : venir renforcer les compétences technologiques nationales pour stimuler l’innovation au Maroc et en Afrique francophone.

Innovations

Le centre mettra l’accent sur le développement de solutions qui utilisent quelques unes des innovations les plus récentes du secteur, notamment « le Cloud, le Big Data et les Business Analytics » précise l’entreprise dans un communiqué publié le mercredi 7 février 2014. Ce centre développera également les projets de technologies de l’information (IT) pour les secteurs tels que le secteur public, la banque, la finance, les télécommunications, le commerce, la santé et le transport.

Lire aussi :

Maroc : IBM accélère à Casablanca
IBM parie sur l’informatique cognitive
IBM ouvre un laboratoire de recherche à Nairobi

Selon le communiqué, « le centre d’innovation marocain permettra de mettre les meilleurs experts internationaux d’IBM à la disposition des clients, partenaires, entrepreneurs, start-ups, éditeurs de logiciels indépendants (ISV), professionnels de l’IT ainsi que du monde académique et universitaire ».

En 2012, IBM a ouvert un bureau dans la capitale administrative, Rabat, doublant ainsi sa présence et renforçant ses activités dans le royaume. « Le nouveau Centre d’Innovation est un élément important dans la stratégie d’expansion d’IBM au Maroc et en Afrique, qui affirme notre volonté de mettre les capacités globales d’IBM à disposition de clients au Maroc et dans la région », a déclaré Hassan Bahej, PDG d’IBM Maroc.

Stratégie africaine

En effet, cette structure fait partie d’un réseau mondial de plus de 41 centres d’innovation dans 33 pays. IBM a ainsi récemment annoncé la création de trois centres d’innovation en Afrique : à Nairobi au Kenya, à Johannesburg en Afrique du Sud et à Lagos au Nigeria.

Le groupe américain a une présence directe dans plus de 20 pays africains, dont l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Ghana, le Nigeria, le Kenya, la Tanzanie, l’Égypte, la Tunisie et l’Algérie.

Selon une source citée par le magazine Bloomberg, le groupe souhaite réaliser un chiffre d’affaires de plus de 1 milliard de dollars (775 millions d’euros) sur le continent à l’horizon 2015, contre environ 400 millions en 2013.