Politique

Franc-maçonnerie : la Grande Loge de Côte d’Ivoire perd encore un dignitaire 

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 28 octobre 2021 à 16:29

Habib Touré De Movaly. © Facebook Habib Touré De Movaly

Nouveau coup dur pour la GLCI. Alors qu’elle est déjà en proie à une guerre de succession, son premier surveillant, qui était proche de l’ancien grand maître Hamed Bakayoko, vient de disparaître.

Selon nos informations, Habib Touré De Movaly est décédé le 26 octobre, dans un hôpital parisien, d’un cancer du foie fulgurant. Il était le premier surveillant de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI), une position très influente. La nouvelle a été annoncée dans la soirée du 26 octobre aux frères de lumière, alors qu’ils étaient en travaux au temple de Marcory Résidentiel.

Pilier de Sylvère Koyo

Homme d’affaires et entrepreneur, le défunt dirigeait la société de négoce Sogeco CI, basée dans le quartier de Treichville, non loin du port d’Abidjan. Il faisait partie du cercle restreint de l’ex-grand maître de la GLCI Hamed Bakayoko, lui-même décédé le 10 mars. L’ancien Premier ministre avait plaidé sa cause dans le cadre du changement générationnel voulu au sein de la loge.

Habib Touré De Movaly avait d’abord été promu deuxième surveillant en 2018, avant de devenir plus tard premier surveillant. Il était l’un des piliers du grand maître par intérim Sylvère Koyo.

La GLCI est dans la tourmente depuis le déclenchement d’une bataille pour succéder au grand maître Hamed Bakayoko. La disparition d’Habib Touré De Movaly plonge la Grande Loge dans la psychose. En moins de deux ans, une demi-dizaine de ses dignitaires ont disparu.