Politique

Côte d’Ivoire : pourquoi Laurent Gbagbo a choisi Hubert Oulaye

Réservé aux abonnés
Par - à Abidjan
Mis à jour le 27 octobre 2021 à 16:47

L’ancien ministre ivoirien du Travail Hubert Oulaye à Abidjan, le 26 décembre 2017. © SIA KAMBOU/AFP

Ancien ministre et député, Hubert Oulaye a été nommé, le 25 octobre, président exécutif du PPA-CI, le nouveau parti de l’ex-chef de l’État, aux dépens de nombreux caciques. Un choix très stratégique.

Hubert Oulaye a-t-il été surpris ? Ce n’est que quelques jours avant le congrès constitutif du parti, le 17 octobre dernier, que Laurent Gbagbo lui a fait part de sa volonté de lui confier les rênes du Parti des peuples africains–Côte d’Ivoire (PPA-CI). Député de Guiglo, dans l’ouest du pays, depuis mars dernier, Oulaye était déjà en première ligne du combat des pro-Gbagbo en tant que patron du groupe parlementaire d’Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS, opposition).

« En nommant Hubert Oulaye président exécutif, Laurent Gbagbo récompense la fidélité des gens de sa région qui lui ont donné sept députés, soit presque l’effectif d’un groupe parlementaire, qui est de huit élus, confie un proche de l’ancien président. C’est un message fort à l’endroit de cette partie du pays qui a été martyrisée pendant les crises que nous avons traversées et qui est courtisée par le PDCI [Parti démocratique de Côte d’Ivoire] et le RHDP [Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix]. »

Convaincre Simone Gbagbo