Politique

Côte d’Ivoire : beaucoup de fidèles et quelques absents à la tête du parti de Laurent Gbagbo

Réservé aux abonnés
Par - à Abidjan
Mis à jour le 26 octobre 2021 à 08:55

Laurent Gbagbo lors du lancement de son nouveau parti, à l’Hôtel Ivoire, à Abidjan, le 17 octobre. © SIA KAMBOU/AFP

Laurent Gbagbo a dévoilé ce 25 octobre la composition des membres du bureau du Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI). Hubert Oulaye est nommé directeur exécutif de la formation. Simone Gbagbo n’en fait pas partie.

Les militants du PPA-CI et la presse avaient été conviés ce 25 octobre, à 11 heures. Mais il aura fallu plus de deux heures d’attente pour découvrir l’équipe dirigeante du nouveau parti de Laurent Gbagbo. Huit jours après la constitution en grande pompe de cette nouvelle formation politique dont l’ancien président a pris la tête, il a dévoilé le nom de sa garde rapprochée.

Une décision dont la lecture par Habiba Touré, avocate et cheffe de cabinet de l’ancien président, a été ponctuée d’applaudissements, annonce la création d’un Conseil stratégique politique. Présidé par Assoa Adou, qui était ces dernières années le relai de l’ancien président durant ses années d’incarcération à la Cour pénale internationale, il est composé de dix-sept personnes.

Compagnons historiques