Politique

Libye : qui est Tayeb Benabderrahmane, le conseiller franco-algérien de Seif el-Islam Kadhafi ? 

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 25 octobre 2021 à 14:09

Tayeb Benabderrahmane, le conseiller spécial franco-algérien de Seif el-Islam Kadhafi. © LINKEDIN

Le fils de Mouammar Kadhafi, qui prépare son retour politique, s’est offert les services de cet homme d’affaires bien connecté afin de défendre ses intérêts.

La candidature de Seif el-Islam Kadhafi à la prochaine présidentielle libyenne se dessine-t-elle ? Si l’organisation du scrutin prévu en décembre est plus qu’incertaine, le fils de Mouammar Kadhafi n’en prépare pas moins son retour politique.

Selon nos sources, il vient de s’adjoindre les services de Tayeb Benabderrahmane comme conseiller spécial pour défendre ses intérêts et accompagner sa réapparition sur les scènes politique et médiatique. Le consultant franco-algérien, en contact avec la famille Kadhafi depuis plusieurs années, est ainsi devenu le porte-voix de Seif el-Islam Kadhafi en Europe et en Afrique.

Palais présidentiels

Né à Gennevilliers, en région parisienne, cet habitué de la tribune présidentielle du Paris-Saint-Germain, au Parc des princes, à Paris, tisse sa toile sur le continent, où il a ses entrées dans plusieurs palais. Réputé proche des anciennes ministres Yamina Benguigui et Rachida Dati, il s’est beaucoup investi dans la question libyenne, en contribuant notamment à la visite à Brazzaville du maréchal Haftar le 16 septembre 2017. Plus récemment, c’est aussi lui qui était à la manœuvre pour organiser la rencontre, le 26 juillet dans la capitale congolaise, entre le président libyen Mohammed el-Menfi et Denis Sassou Nguesso, le chef du Comité de haut niveau sur la Libye à l’Union africaine.

L’homme d’affaires, qui a un temps investi au Qatar avant de prendre ses distances avec l’émirat, a d’abord prospéré dans la logistique, le transport routier et le BTP au sein du groupe guinéen F2B, auquel il est associé. Très jeune, au début des années 2000, sa route croise celle de Souaibou Cissé, son voisin dans le département des Hauts-de-Seine. L’ex-ambassadeur de Guinée équatoriale en France et conseiller influent du chef de l’État Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, depuis reconverti dans le lobbying, lui met le pied à l’étrier et lui présente la « faune » des grands hôtels parisiens.

Think tanks

Proche de l’ex-opposant franco-guinéen Ibrahim Sorel Keïta, Tayeb Benabderrahmane a fondé avec ce dernier Le Club géopolitique en 2016, un think thank consacré aux enjeux géopolitiques et stratégiques qui va lui permettre d’établir de nouvelles connexions. Il collabore à cette occasion avec le Centre d’étude et de prospective stratégique, un conglomérat de think tanks européens très investi dans les chancelleries européennes comme au sein de l’écosystème économique et stratégique.

Parlementaires, diplomates et personnalités politiques, comme l’ex-ambassadeur à Riyad et à Doha Bertrand Besancenot, l’ancien Premier ministre guinéen Lansana Kouyaté ou encore Ghaleb Bencheikh, président de la Fondation de l’Islam de France, prennent part aux conférences organisées par Tayeb Benabderrahmane. Il vient aussi de créer un Centre de réflexion et de dialogue pour la concordance des civilisations, qui se veut un espace de rencontre et d’échange international pour la promotion de la paix.