Politique

Tunisie : le plan de Mondher Belhaj Ali pour sortir de l’impasse

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 22 octobre 2021 à 17:26

Mondher Belhaj Ali © © FETHI BELAID/AFP

Le juriste et ancien député, Mondher Belhaj Ali propose un calendrier de sortie de crise en cent jours. JA en livre le détail exclusif.

Depuis le 25 juillet et l’annonce du gel du parlement, le pays vit dans un état d’exception constitutionnelle qui promet de dérailler si le provisoire est amené à durer. Le Parlement européen et les partenaires internationaux de la Tunisie s’inquiètent tous de la direction incertaine prise par le pays, depuis que le président tunisien s’est arrogé tous les pouvoirs ou presque.

Alors que la pression internationale s’accentue sur un chef de l’État de plus en plus sur la défensive, les observateurs ont toutes les peines à pronostiquer la suite des événements.

Les partis paraissent mutiques et incapables de faire valoir leurs projets

Problème : seul maître à bord, et bien qu’encore soutenu par une très large majorité de la population, Kaïs Saïed semble lui-même naviguer à vue, multipliant les réunions et les déclarations sans qu’un plan clair de sortie du cul-de-sac institutionnel et politique n’émerge.

À nouveau le Quartet

C’est une des conséquences du vide créé autour du président : les partis paraissent plus que jamais mutiques et incapables de faire valoir leurs projets pour sortir le pays de l’impasse.