Politique

RDC – Côte d’Ivoire : l’escapade évangélique de Simone Gbagbo

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 19 octobre 2021 à 21:35

Félix Tshisekedi et Simone Gbagbo lors du trentième anniversaire du Ministère chrétien du combat spirituel, le 17 octobre 2021, à Kinshasa © COMSEG

Tandis que Laurent Gbagbo, avec qui elle est en instance de divorce, lançait son nouveau parti à Abidjan, l’ex-Première dame a préféré partir pour Kinshasa. Où elle a croisé Félix Tshisekedi.

Au moment même où son futur ex-époux lançait le Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI), Simone Gbagbo a décidé de prendre le large. Reléguée au rang de membre d’un « groupe de réflexion élargi », chargé de préparer le congrès constitutif de la formation de Laurent Gbagbo, l’ancienne Première dame ivoirienne a répliqué par communiqué, se disant « peu encline à s’associer à cette initiative », et s’est envolée pour Kinshasa.

Fervente évangélique, Simone Gbagbo a assisté le 17 octobre au trentième anniversaire du Ministère chrétien du combat spirituel, organisation religieuse fondée par Elisabeth Wosho Olangi, ou « Maman Olangi », décédée en 2018.

De nombreux fidèles VIP