Économie

DP World-CDC : les trois raisons de leur alliance inédite du Sénégal à la Corne de l’Afrique

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 15 octobre 2021 à 17:20

Port autonome de Dakar, Sénégal. DP World vise pour le port en eau profonde de Ndayane une capacité de 1,5 million de conteneurs par an. © Sylvain Cherkaoui pour Jeune Afrique

L’opérateur portuaire et l’investisseur britannique développeront des projets communs, dont celui du port de Ndayane au Sénégal. Mais leurs ambitions vont au-delà. L’analyse de Jeune Afrique.

Les deux partenaires viennent de créer une plateforme financière de développement portuaire pour l’Afrique qui servira notamment à financer plusieurs projets déjà en cours dont le futur port à conteneurs en eau profonde de Ndayane Dakar.

Du cash britannique pour le dubaïote DP World qui vient de recevoir un soutien de poids pour financer son expansion sur le continent. Principal fonds de développement public du Royaume-Uni, CDC Group a annoncé ce 12 octobre un « partenariat » sur l’ensemble de l’Afrique avec l’opérateur établi à Dubaï. CDC Group qui prépare ce deal depuis plus de trois ans va contribuer, dans un premier temps, à hauteur de 320 millions de dollars à trois projets en cours totalisant près de 2 milliards de dollars d’investissement.

C’est le plus important montant en capital consenti à ce jour par CDC tous domaines confondus

« Le plein potentiel de l’Afrique est limité par des ports inadéquats et des goulets d’étranglement commerciaux […]. Cette plateforme aidera les entrepreneurs et les entreprises à accélérer leur croissance grâce à l’accès à des routes commerciales fiables et elle aidera les consommateurs africains à bénéficier de la fiabilité accrue et de la réduction du coût des biens vitaux et des denrées alimentaires de base », s’est réjouit dans un communiqué Nick O’Donohoe, DG de CDC Group.