Politique

Maroc : Nadia Fettah Alaoui, une battante aux Finances

Réservé aux abonnés
Par - à Casablanca
Mis à jour le 14 octobre 2021 à 18:58

Nadia Fettah Alaoui est la première femme ministre de l’Économie et des Finances au Maroc. © MAP/AICP

L’ex-CEO de Saham Finances vient d’être nommée par le roi Mohammed VI au ministère de l’Économie et des Finances. Récit d’une ascension aussi rapide que respectée.

Tous les proches de Nadia Fettah Alaoui sont catégoriques : « La politique, ce n’était pas vraiment dans ses plans de carrière. » Mais de toute évidence, l’ancienne patronne de Saham Finances, nommée en 2018 CEO africaine de l’année lors de l’Africa CEO Forum d’Abidjan, y excelle, elle qui vient d’hériter du très prestigieux ministère de de l’Économie et des Finances, après un passage plutôt remarqué comme ministre du Tourisme depuis 2019.

Une première au Maroc, où le poste d’argentier du royaume a toujours été occupé par de grandes figures masculines. « C’est la première fois qu’une femme prend les rênes du ministère des Finances au Maroc. Mais si elle a été choisie, ce n’est certainement pas pour faire joli, mais parce qu’elle a des compétences solides. Au vu de l’importance de ce portefeuille, il y a fort à parier qu’elle bénéficie de la confiance des plus hautes sphères de l’État », souligne cet analyste politique.

Nadia Fettah Alaoui n’a peut-être jamais rêvé d’être ministre, elle qui menait une carrière brillante dans le secteur privé et les milieux de la haute finance. Mais courant 2019, dans le sillage d’un remaniement ministériel, elle est annoncée à la surprise générale ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale. Pour tout le monde, Nadia Fettah gérera ce poste le temps que le gouvernement El Othmani achève sa mandature, et reviendra vite à l’univers des cols blancs.

MHE n’a jamais hésité à exprimer la grande estime qu’il porte à Nadia Fettah Alaoui

Une nomination qu’elle doit, selon nos sources, à Moulay Hafid Elalamy, son mentor, l’homme qui l’a recrutée à Saham et qui a assisté à son ascension fulgurante au sein de ce groupe panafricain d’assurance. Moulay Hafid Elalamy, alias MHE, fondateur du Groupe Saham, ministre de l’Industrie de 2013 à 2021 et membre influent du RNI : « Il n’a jamais hésité à exprimer la grande estime qu’il porte à Nadia Fettah Alaoui », souligne Zakaria Garti, fondateur du mouvement Maan.