Politique

Libye-France : le Medef revient en force à Tripoli

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 8 octobre 2021 à 16:28

Philippe-Gautier, président de Medef international © MEDEF

Un délégation du patronat français rencontrera des ministres libyens le 10 octobre à Tripoli. Au-delà des contrats visés par les groupes, l’objectif est de réaffirmer l’intérêt français pour ce pays, avant la conférence internationale sur la Libye d’Emmanuel Macron.

Les grands groupes français remettent enfin les pieds sur le marché libyen. D’abord prévue à l’été puis repoussée à septembre, une délégation de l’organisation patronale Medef fera finalement escale à Tripoli du 10 au 12 octobre. Elle sera la première depuis 2012 à se rendre dans le pays marqué par les conflits et l’instabilité, depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Cette délégation réduite, comprenant notamment le géant pétrolier Total, et le gestionnaire d’hôpitaux Denos Health Management est pilotée par Philippe Gautier, directeur général de Medef international et Philippe Tavernier, directeur Afrique et Moyen Orient chez Vinci Construction Grands Projets. Ils seront accompagnés de Jérôme Barthe, le président de la chambre de commerce franco-libyenne.

Selon nos informations, ils comptent s’entretenir avec plusieurs ministres dont Mohamed Ali Huweij (Économie), Ali Al Zanati (Santé), Najla Al-Mangoush (Affaires étrangères), Mohamed Aoun (Pétrole) et Mohamed El Shahubi (Transports). La délégation doit également rencontrer le patron des chambres de commerce libyenne Mohamed Raed.

Total négocie les champs de Waha