Économie

Angola : Nelson Carrinho, patron agro-industriel sans peur et sans reproche ?

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 décembre 2021 à 16:01

Nelson Carrinho dirige le groupe familial angolais éponyme, spécialiste de la transformation agricole.Jean-Marc Pau pour JA © Jean-Marc Pau pour Jeune Afrique

Peu connu en dehors de son pays, le directeur du groupe familial Carrinho rêve de le faire passer du statut d’importateur à celui de producteur et transformateur de produits agricoles.

Un projet à 350 millions d’euros devant créer 1 000 emplois. C’est ce qu’a lancé en juillet le groupe familial Carrinho, dirigé depuis 2004 par Nelson Carrinho, l’un des fils de la fondatrice, Dona Leonor. Comprenant notamment une raffinerie de sucre et une huilerie, ce projet intègre un parc industriel inauguré en 2019. Il compte 17 unités de fabrication de produits agricoles et alimentaires (riz, blé, maïs, gâteau, pâte), de produits d’hygiène (savon) et d’emballages.

Un symbole pour l’Angola