Politique

Guinée : pourquoi Mamadi Doumbouya a nommé Mohamed Béavogui Premier ministre

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 7 octobre 2021 à 17:16

Mohamed Béavogui, 68 ans, a finalement été nommé Premier ministre ce mercredi 6 septembre par le président de la transition. © Wikimédia

Ce technocrate spécialiste du développement a été désigné chef du gouvernement le 6 octobre par le chef de la junte qui a renversé Alpha Condé.

C’était une promesse de Mamadi Doumbouya : nommer à la tête de son gouvernement une personnalité civile, éloignée du marigot politique guinéen. Après plusieurs semaines de discussions, Mohamed Béavogui, 68 ans, a finalement été désigné Premier ministre ce mercredi 6 octobre par le président de la transition. Le profil de cet ancien sous-secrétaire général des Nations unies, qui a fait sa carrière à l’étranger, a été retenu par le putschiste qui a renversé l’ex-président Alpha Condé il y a un mois. Il correspond en tout point au « portrait robot du futur Premier ministre » attendu : une personnalité qui n’avait jamais dirigé, technocrate, avec une expérience internationale.

Expert du financement dans le secteur agricole et de la gestion des risques, Mohamed Béavogui a plus de trente ans de carrière internationale dans les domaines du développement, le secteur privé et les institutions internationales, notamment à l’ONU.

Aucune casserole