Économie

Côte d’Ivoire : ce que Claudio Descalzi (ENI) a promis à Alassane Ouattara

Réservé aux abonnés
Par - à Abidjan
Mis à jour le 6 octobre 2021 à 11:34

Le 2 octobre, Claudio Descalzi, le directeur général du colosse italien (44 milliards d’euros de revenus en 2020) s’est déplacé à Abidjan pour rencontrer le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara. © www.eni.com

De passage à Abidjan, au début d’octobre, le DG du géant italien des hydrocarbures s’est engagé sur un développement accéléré du méga-gisement découvert en septembre et un plan d’investissement à dix chiffres. Voici les coulisses de son entretien à la présidence.

Le groupe pétrolier italien ENI veut aller vite en Côte d’Ivoire, après l’annonce de la découverte, en septembre, d’un gisement recelant 1,5 milliard à plus de 2 milliards de barils de pétrole et de gaz associé, selon les estimations, sur le permis CI-101 dans les eaux profondes du pays.

Le 2 octobre, Claudio Descalzi, le directeur général du colosse italien (44 milliards d’euros de revenus en 2020) s’est déplacé à Abidjan pour rencontrer le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara. Le patron d’ENI avait à ses côtés une demi-dizaine de cadres de l’entreprise.

Stratégie détaillée