Politique

Turquie : la prochaine tournée d’Erdogan en Afrique

Le président turc reprend ses voyages sur le continent. À son programme, trois pays, dont deux où il n’était jamais allé.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 8 novembre 2021 à 11:58

Recep Tayyip Erdogan à Ankara, le 19 août 2021. © Turkish Presidency via AP, Pool/SIPA

C’est sa première tournée sur le continent africain depuis celle qui, en janvier 2020, l’avait mené en Algérie, au Sénégal et en Gambie. Selon nos informations, Recep Tayyip Erdogan se rendra, du 17 au 20 octobre, en Angola, au Nigeria et au Togo.

S’il s’était déjà rendu au Nigeria en 2016, ses visites à Luanda et à Lomé constituent une première et concrétisent un rapprochement esquissé depuis quelques mois.

À Lire Union africaine : les dessous du voyage de Moussa Faki Mahamat en Turquie

En juillet 2021, le chef de l’État turc avait reçu à Ankara son pair angolais, João Lourenço. Entre les deux hommes, qui à cette occasion avaient fait plus ample connaissance, le courant était bien passé. « Nos échanges commerciaux s’élèvent à 176 millions de dollars. C’est très insuffisant pour deux pays aussi puissants que les nôtres. Nous souhaitons atteindre, dans un premier temps, les 500 millions », avait alors indiqué Erdogan, qui avait promis de se rendre en Angola avec une délégation d’hommes d’affaires.

Coopération énergétique

Rappelant que la Turquie est elle-même confrontée au terrorisme, le président turc avait assuré les pays du Sahel de son soutien dans sa lutte contre les jihadistes, ce qui ouvre la voie à la signature de contrats de défense. Il tient notamment le même langage à son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, dont le pays subit les attaques de Boko Haram.

La prochaine visite d’Erdogan au Nigeria, deuxième partenaire commercial de la Turquie en Afrique subsaharienne (et 6e sur le continent), sera l’occasion de revivifier les échanges commerciaux (2,4 milliards de dollars en 2019) et de relancer la coopération en matière énergétique.

À Lire Turquie : le soft power savamment distillé d’Erdogan en Afrique

Liaison aérienne

Depuis quelques mois, la Turquie et le Togo ont donné une impulsion à leurs relations, jusque-là modestes. Le 20 juillet 2020, Mevlüt Çavusoglu, le ministre turc des Affaires étrangères, avait rencontré le président Faure Essozimna Gnassingbé à Lomé. À cette occasion, il avait annoncé l’ouverture de la 43e ambassade de Turquie sur le continent, en effet inaugurée en avril 2021.

En juin et en juillet de cette année, deux visites à Ankara de Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères, ont confirmé l’intensité de ce rapprochement. Afin de développer les échanges commerciaux (150 millions de dollars en 2020) et touristiques, Turkish Airlines prévoit d’ouvrir des liaisons directes avec Lomé dès que la crise sanitaire aura pris fin.