Économie

Tech : avec New Digital Africa, Ange Kacou Diagou trace son sillon

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 30 septembre 2021 à 18:25

Ange Kacou Diagou, PDG de New Digital Africa, affiche de grandes ambitions pour son groupe en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale. © NSIA

Tourné dès ses études vers l’informatique, le fils du fondateur de NSIA prend à 42 ans son indépendance en transformant NSIA Technologies en holding tech aux ambitions panafricaines.

L’informatique est un choix pragmatique qu’Ange Kacou Diagou a effectué très tôt, au Canada, lorsque la majorité de ses camarades de l’université du Québec ont opté par réflexe pour la finance ou le marketing. « Je me suis dit qu’il y aurait sûrement plus de postes dans ce secteur à mon retour en Afrique », confie-t-il à Jeune Afrique.

Pari réussi pour le cadet de la famille Kacou Diagou dont le parcours lui permet aujourd’hui de lancer New Digital Africa (NDA), un groupe de service informatique qui souhaite rayonner dans toute l’Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.

Limite de croissance