Société

Gabon : à GZES, Arise s’engage sur la neutralité carbone en Afrique subsaharienne

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 octobre 2021 à 11:55

Avec 35 000 employés et près de 120 entreprises revendiquées, la ZES a grandement participé à l’essor économique du Gabon. © Olamnet

La zone économique spéciale du Gabon (GSEZ), dirigée par Arise IIP, a été certifiée neutre en carbone. Une étape importante pour décarboner le secteur manufacturier en Afrique.

« C’est une première en Afrique qui vient confirmer le fait que le Gabon est un leader dans la lutte contre le changement climatique. Rendez-vous à la COP26 », s’est réjoui le président gabonais Ali Bongo sur Twitter. Le 27 septembre, la zone économique spéciale du Gabon (GSEZ) a annoncé avoir reçu la certification ISO 14064-1 zéro carbone (par la société suisse SGS), une première pour une zone industrielle sur le continent, notent les acteurs du projet.

Lancée en 2011 sous la forme d’un partenariat public-privé entre l’État gabonais et Olam, groupe agroalimentaire international, et en partenariat avec le développeur de zone industrielle Arise IIP, la GSEZ est la première zone économique spéciale du pays. Avec 35 000 employés et près de 120 entreprises revendiquées, la ZES a participé à l’essor économique du Gabon qui se positionne désormais à la deuxième place mondiale pour la production de certains produits issus du bois tropical.