Politique

Cameroun : guerre des maires à Yaoundé

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 29 septembre 2021 à 17:59

L’hôtel de ville de Yaoundé. © JEAN PIERRE KEPSEU/MAXPPP

Figures du RDPC de Paul Biya, le maire de la capitale, Luc Messi Atangana, et celui du 3e arrondissement, Lucas Owona, se disputent le leadership local, sans que le parti ne parvienne à faire taire leur querelle fratricide.

Ils appartiennent à la même formation politique, partagent le même fief électoral, mais se détestent cordialement. D’un côté, Luc Messi Atangana, premier maire élu de la ville de Yaoundé, en poste depuis mars 2020. De l’autre, Lucas Owona, maire du troisième arrondissement de la capitale. Rivaux depuis plusieurs années, ils ont ressorti les armes à la faveur des opérations de renouvellement des organes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir), lancées en septembre. Quitte à mettre leur parti – qui peine à les départager – dans l’embarras.

Confrontation houleuse