Économie

Wave Mobile Money : les secrets d’une déferlante ouest-africaine

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 30 septembre 2021 à 11:24

En Côte Ivoire, le litige Wave/Orange est suivi de près. © Facebook Wave Côte d’Ivoire

Désormais populaire, la start-up américano-sénégalaise qui défraie la chronique depuis une levée de fonds record de 200 millions de dollars n’a pas surgi de nulle part. Voici son histoire.

Un romancier pourrait faire débuter l’histoire de Wave à peu près n’importe où au Sénégal. Sur la proue d’une pirogue de pêcheur échouée sur la plage de Soumbédioune, à Dakar. Dans les travées d’une rizière de la région de Kolda, en Casamance. Ou dans une petite boutique du marché central de Kaolack, au centre du pays.

Le service de mobile money a en effet commencé dans ces endroits que les acteurs traditionnels du secteur ont longtemps désertés : chez les petits commerçants du secteur informel ou au sein des campagnes où nombreuses sont les personnes non bancarisées ne possédant pas de smartphone.

Aller où le cash demeure