Économie

« Faut-il désespérer des pays les moins avancés ? »

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 29 septembre 2021 à 11:51

Orpaillage illégal. Dans le désert mauritanien, des milliers d’orpailleurs ont décidé de tenter leur chance à la recherche d’or alluvial et d’or minéralisé. Les risques considérables encourus sont, selon eux, à la mesure de l’enjeu: sortir de la pauvreté. © Ahmed LEMINE / Naturimages

Selon un rapport publié le 27 septembre par la Conférence des Nations unies, la plupart des 46 pays (1) les plus pauvres (PMA) n’ont aucune chance d’accéder au développement en l’état actuel de leurs moyens économiques, financiers et humains.

Ce constat s’explique par le fait que leur revenu national par habitant oscille entre 1 018 dollars et 1 222 dollars par an, et que leur mortalité maternelle et infantile bat des records tout comme leur taux d’analphabétisme : les pays les plus pauvres auront beaucoup de mal à réaliser les Objectifs de développement durable (ODD) fixés par l’ONU.

Schéma totalement irréaliste