Politique

Bénin : Thomas Boni Yayi et Patrice Talon, enfin l’apaisement ?

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 septembre 2021 à 12:19

Thomas Boni Yayi et Patrice Talon, le 22 septembre 2021 au palais présidentiel à Cotonou. © DR / Présidence Bénin.

La rencontre se voulait historique, et elle le fut. Mais elle a aussi donné naissance à une nouvelle polémique. Au sein de l’opposition comme de la majorité présidentielle, peu nombreux sont ceux qui pensent que le tête-à-tête entre le président et son prédécesseur aura une réelle portée politique.

C’est une image fugace, qui a portant retenu l’attention de beaucoup de commentateurs pas toujours bien intentionnés sur les réseaux sociaux. Mercredi 22 septembre, lors de la rencontre entre Patrice Talon et Thomas Boni Yayi, une fois passée la séquence des accolades de circonstance, les deux hommes s’installent dans le salon du palais de la Marina. Juste avant de s’assoir, l’ancien président béninois se retourne, à droite, à gauche, inspecte le petit fauteuil rouge qui lui est proposé avant de prendre place. En pays vaudou, il n’en fallait pas plus pour que certains soupçonnent Thomas Boni Yayi d’avoir voulu vérifier qu’aucune main mal intentionnée n’avait caché dans les replis de velours un (mauvais) fétiche.

Le tête-à-tête, dont l’organisation a été permise par l’intervention directe de Lionel Talon et de Chabi Yayi, les fils des deux intéressés, a duré une heure. À la sortie, Thomas Boni Yayi a immédiatement pris la parole pour exposer les demandes formulées auprès du chef de l’État. Si, dans les heures qui ont suivi, beaucoup ont applaudi ces « retrouvailles » entre deux hommes dont le bras de fer rythme la vie politique béninoise depuis plusieurs années, au sein de la classe politique, les réactions sont pour le moins dubitatives.

« Démarche personnelle »