Politique

Exclusif – Mali : l’ancien président Konaré hospitalisé d’urgence au Maroc

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 24 septembre 2021 à 17:00

Alpha Oumar Konaré le 7 octobre 2013, à Ankara. © Yasin Bulbul / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Alpha Oumar Konaré, au pouvoir au Mali de 1992 à 2002, est soigné dans un hôpital de Rabat.

L’ancien président malien Alpha Oumar Konaré (AOK), 75 ans, a été admis en urgence dimanche 19 septembre à l’hôpital Cheikh Zaïd de Rabat, où il est soigné depuis, a appris « Jeune Afrique » de source marocaine.

Instructions royales

Il est accompagné de son épouse, Adame, et de ses deux fils, Malamine et Birama, ainsi que de son gendre, l’ancien ministre des Affaires étrangères Tiébilé Dramé, dirigeant du Parti pour la renaissance nationale (Parena).

Selon nos informations, l’ex-chef de l’État (de 1992 à 2002), ancien président de la Commission de l’Union africaine (de 2003 à 2008), avait été victime le 8 août d’un début d’AVC à Bamako.

Son état demeurant préoccupant après une brève hospitalisation dans la capitale malienne, décision a été prise de l’évacuer au Maroc, où le colonel Malamine Konaré vient d’achever une formation au Collège royal d’enseignement militaire supérieur de Kenitra.

C’est le président congolais Denis Sassou Nguesso qui, alerté par la famille, a mis à sa disposition un avion médicalisé pour transférer AOK de Bamako à Rabat, où il a été pris en charge sur instructions du roi Mohammed VI.