Politique

Exclusif – Bénin : au cœur du tête-à-tête entre Patrice Talon et Thomas Boni Yayi

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 22 septembre 2021 à 17:21

Le président béninois Patrice Talon et son prédécesseur Thomas Boni Yayi, au palais présidentiel le 22 septembre 2021. © DR / Présidence béninoise

Le président béninois a reçu ce mercredi 22 septembre son prédécesseur. Un premier pas avant d’enterrer la hache de guerre ? Voici ce que les deux hommes se sont dit et comment ce rendez-vous a pu être organisé.

Patrice Talon et Thomas Boni Yayi, alliés politiques devenus ennemis intimes, se sont rencontrés ce 22 septembre au palais de la Marina, à Cotonou. Lors de ce tête-à-tête, qui a duré une heure, l’ex-chef de l’État a exposé à son successeur une série de propositions et de demandes, portant notamment sur la libération des « détenus politiques ».

Il a en particulier insisté sur le cas de Reckya Madougou, incarcérée depuis le 2 mars dernier et sous le coup d’accusations de « terrorisme » devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Ironie du sort, l’ancienne ministre de la Justice de Boni Yayi avait été l’une des chevilles ouvrières de la précédente tentative de réconciliation – avortée – entre le président béninois et son prédécesseur, en avril 2016 à Abidjan, sous les auspices de l’Ivoirien Alassane Ouattara et du Togolais Faure Essozimna Gnassingbé.

« Bienveillance »