Politique

Maroc – Belkhir El Farouk : dix choses à savoir sur le nouveau numéro 2 de l’armée

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 22 septembre 2021 à 09:14

Le général Belkhir el-Farouk (g.), lors de l’exercice militaire African Lion, dans le sud du Maroc. © FADEL SENNA/AFP

Les Forces armées royales ont à leur tête un nouvel inspecteur. Il s’agit du général de corps d’armée Belkhir El Farouk, qui a effectué la plus grande partie de son parcours militaire au sud du royaume.

1. L’art de la discrétion

Malgré les succès, un militaire de haut rang est astreint à une vie dans l’ombre, sans droit à une vie publique. Belkhir El Farouk, 73 ans, ne déroge pas à la règle, sa biographie et les éléments sur sa vie privée étant très succincts. Le général est né en 1948 à Mirleft, une petite commune rurale et amazighe, située sur le littoral atlantique, juste au-dessus de Sidi Ifni. Il est marié et père de trois enfants.

2. Numéro 2 de l’armée marocaine