Politique

Mission de l’UA au Tchad : les victimes d’Hissène Habré bientôt indemnisées ?

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 21 septembre 2021 à 12:36

Hissein Habré, en janvier 1987. © Raphael GAILLARDE/Gamma-Rapho via Getty Images

Une délégation de l’Union africaine a séjourné à N’Djamena du 15 au 19 septembre, pour discuter avec le gouvernement du fonds d’indemnisation des victimes de l’ancien président.

Créé il y a cinq ans, le fonds fiduciaire de l’Union africaine (UA) chargé de collecter les sommes destinées aux victimes de l’ancien président Hissène Habré pourrait-il enfin être rendu opérationnel ? C’était l’objectif principal de la visite d’une délégation de l’organisation panafricaine, qui s’est rendue à N’Djamena du 15 au 19 septembre.

Elle était conduite par Alex Tordeta Ratebaye, le directeur de cabinet adjoint du président de la commission Moussa Faki Mahamat, qui fut aussi son conseiller juridique lorsque celui-ci dirigeait le ministère des Affaires étrangères tchadien. Au cours de la semaine, la délégation de l’UA a rencontré plusieurs membres du gouvernement de transition, ainsi que des représentants et avocats des victimes des années de répression du régime Habré (1982-1990).

Ministres