Politique

Guinée – Foniké Mengué : « Le jour où j’ai appris la chute d’Alpha Condé »

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 5 octobre 2021 à 10:49

L’activiste guinéen Foniké Mengué. © DR

Condamné à trois ans de prison après s’être opposé au troisième mandat d’Alpha Condé, Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, était hospitalisé quand le président a été renversé. Il raconte ces heures fébriles qui ont mené à sa libération.

« J’étais à l’hôpital, dans une chambre surveillée par des gardiens de prison, lorsque ce 5 septembre j’ai été réveillé par des coups de feu. Cela faisait quelques jours que j’avais été extrait de la maison centrale de Conakry, les médecins avaient décidé de m’hospitaliser. Cela n’était pas la première fois que je tombais malade en seize mois cumulés de prison mais c’est la première fois que c’était sérieux. Je ressentais des douleurs au cœur, aux lombaires, j’avais du mal à respirer, j’avais mal aux yeux… Tout ça à cause des conditions de détention terribles. À 50 ou 60 par cellule, on est exposé à toutes sortes de maladies.

« Une immense surprise »

J’étais donc à l’hôpital Ignace Deen [sur la presqu’île de Kaloum, tout près du palais présidentiel], et je m’en souviens très bien, il était environ 8 heures. Je suis sorti sur le balcon pour essayer de comprendre ce qu’il se passait mais