Culture

Côte d’Ivoire-TNT : les coulisses du lancement de 7info 

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 20 septembre 2021 à 16:46

Lancement de la TNT le 8 février 2019, à Abobo, près d’Abidjan © ISSOUF SANOGO/AFP

La libéralisation du secteur audiovisuel se poursuit avec la dernière des quatre chaînes privées autorisées à émettre sur la TNT dès 2019. Son lancement est imminent.

Selon nos informations, 7info, la quatrième chaîne privée de la Télévision numérique terrestre (TNT) de Côte d’Ivoire sera lancée le 30 septembre. Jean-Philippe Kaboré, fils d’Henriette Diabaté et directeur du groupe Optimum Média, éditeur de la chaîne, a réussi à convaincre NSIA Vie Assurances d’entrer dans le capital.

Nouveaux actionnaires

Cela a permis de sauver 7info, en difficulté financière après le décès de Noum Antoine Diallo. Le fils d’Abdoulaye Diallo, personnalité influente dans plusieurs secteurs dont l’immobilier, représentait sa famille au sein du conseil d’administration, lequel est toujours en cours de restructuration.

La première chaîne ivoirienne d’information en continu débutera avec un programme d’une heure et un journal programmé toutes les demi-heures, des reportages, des entretiens d’actualité et des infos service sur la circulation, la météo et la bourse. 7info projette par ailleurs de créer, début 2022, une tranche d’information en direct chaque soir, avec un débat d’actualité. Une trentaine de personnes sont actuellement employées par le média, qui possède également un site d’informations en ligne.

Bras de fer

En 2019, quatre chaînes privées avaient été autorisées à émettre sur la TNT, suite à la libéralisation du paysage audiovisuel. Mais jusqu’ici, seules trois d’entre elles avaient lancé leurs programmes : Life TV de Fabrice Sawegnon, le fondateur du groupe Voodoo ; A+ Ivoire du groupe Canal + et enfin, la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI) éditée par la Société des grands médias – et lancée par Cheick Yvhane, le directeur général de Radio Nostalgie, dont Loïc Folloroux, le fils de la Première dame Dominique Ouattara, est actionnaire.

Le lancement de 7info intervient alors que le bras de fer se poursuit entre les éditeurs privés et les chaîne du service public, RTI 1, 2 et 3, pour la redistribution de la redevance audiovisuelle. Les télévisions privées se plaignent de difficultés financières liées notamment, selon elles, au monopole de la publicité détenu par la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI).