Politique

RDC : comment Vital Kamerhe tente de trouver une porte de sortie

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Vital Kamerhe, face aux journalistes à Kinshasa, le 17 septembre 2016.

Vital Kamerhe, face aux journalistes à Kinshasa, le 17 septembre 2016. © Gwenn Dubourthoumieu pour JA

L’ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi a engagé, depuis plusieurs semaines, une bataille devant la Cour de cassation pour obtenir son acquittement.

Condamné le 15 juin en appel à 13 ans de prison, Vital Kamerhe poursuit sa bataille judiciaire. Selon nos informations, l’ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, accusé d’avoir détourné des fonds alloués au programme présidentiel des 100 jours, s’est pourvu en cassation.

Évacuation à l’étranger

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer