Société

Côte d’Ivoire : Venance Konan prend la tête du conseil d’administration d’IDT

| Par
Le romancier de 62 ans Venance Konan poursuit ses éditoriaux dans « Frat’ Mat’ » malgré son départ du journal.

Le romancier de 62 ans Venance Konan poursuit ses éditoriaux dans « Frat’ Mat’ » malgré son départ du journal. © Vincent Fournier/JA

L’ancien directeur général de « Fraternité Matin » a été élu ce 14 septembre président du conseil d’administration de la Société ivoirienne de télédiffusion.

Deux mois après son départ du quotidien pro-gouvernemental Fraternité Matin, dont il était le directeur général depuis dix ans, Venance Konan a pris ce mardi 14 septembre la tête du conseil d’administration de la Société ivoirienne de télédiffusion (IDT). Il était le seul candidat à ce poste. Lors du dernier conseil des ministres, il avait été nommé membre de cette entité publique composée de sept membres en tant que représentant du chef de l’État. Parmi les grands dossiers dont il aura la charge : l’achèvement du déploiement de la TNT sur le territoire et la gestion des antennes.

« En bons termes »

« Un gros défi », confirme le journaliste et romancier de 62 ans qui, malgré son départ de « Frat’ Mat’ », y conserve ses éditoriaux très lus en Côte d’Ivoire. « C’est assez inédit dans l’histoire de ce journal. On m’a demandé de continuer d’y écrire, ce que j’ai accepté. Ce n’est pas une condition que j’ai imposée », précise Venance Konan, que les lecteurs retrouvent désormais trois fois par semaine dans les premières pages du journal.

Il a été remplacé à la direction générale par Abdel Serge Olivier Nouho, ancien directeur général adjoint chargé des finances, qui prend les rênes d’un quotidien frappé de plein fouet par la crise de la presse et la concurrence. En baisse d’audience (3 000 exemplaires vendus chaque jour contre 70 000 dans les années 1980), le titre jongle avec des pertes importantes et un déficit de confiance des lecteurs.

Malgré des rumeurs de dissensions internes, Venance Konan assure avoir quitté son journal « en bons termes » avec son successeur. La salle multimédia de « Frat’ Mat’ » porte aujourd’hui son nom et il conserve certaines attributions liées à son ancienne fonction.

Ambitions politiques

En plus de la présidence du conseil d’administration de la Société ivoirienne de télédiffusion, Venance Konan conserve ses activités politiques. L’éditorialiste est responsable de la section de Daoukro du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir). Il s’était présenté sans succès aux dernières législatives dans cette localité du centre-est où il a grandi et qui est aussi le fief de l’ancien président Henri Konan Bédié.

Retentera-t-il l’aventure ? « On ne peut jamais dire jamais », sourit-il. En attendant, il a lancé un fonds pour l’autonomisation des femmes de la région, dans lequel il compte s’impliquer. Récipiendaire de plusieurs prix littéraires prestigieux, auteur prolifique, Venance Konan espère aussi prochainement boucler des projets d’écriture en cours.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer