Politique

Mauritanie : Ould Ghazouani invite des députés français 

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 9 septembre 2021 à 18:09

Le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani © Regis Duvignau/AP/SIPA

Entretien avec Ghazouani, visite du collège de défense du G5 Sahel, escapades au Banc d’Arguin et à Atar… Voici le programme que suivront les parlementaires français en Mauritanie du 19 au 24 septembre.

Parmi ces neuf députés, dont la plupart sont issus du groupe d’amitié, figurent Jean François Mbaye, Valérie Thomas, Claude de Ganay, Mireille Clapot, Amélia Lakrafi, Martine Leguille Balloy, Michèle Peyron et Marion Lenne. Le vice-président et le président du Groupe de liaison des amis de la Mauritanie (Glam), l’écrivain camerounais Gaston Kelman –  autour de qui un débat sera organisé sur le thème de l’esclavage en Mauritanie – et François Loncle seront également du voyage.

Dîner présidentiel

Tous atterriront à Nouakchott le 19 septembre, avant d’être reçus à dîner par le président de l’Assemblée nationale, Cheikh Ould Baya, et leurs homologues au Parlement. Ce déplacement sera essentiellement axé sur le volet sécuritaire puisque, le lendemain, à Atar (Adrar), une journée sera consacrée à la présentation de l’école militaire et des Groupes spéciaux d’intervention, dont Mohamed Ould Ghazouani, alors chef d’état-major, avait impulsé la création. Le groupe visitera également le collège de défense du G5 Sahel, qui a ouvert ses portes en 2018, avant d’être reçu au palais présidentiel.

Enfin, les députés se rendront au Centre Zayed, fondé par la Première dame Mariem Mint Mohamed Fadel Ould Dah et accueillant des enfants autistes, ainsi qu’à la Délégation générale à la solidarité Taazour. C’est la première fois que Mohamed Ould Ghazouani reçoit des députés français depuis son élection en 2019. Il s’agit également du deuxième voyage de ces parlementaires français dans le pays depuis 2009 et l’arrivée au pouvoir de son prédécesseur, Mohamed Ould Abdelaziz.