Économie

Tony Elumelu – United Bank for Africa : « UBA a l’ambition de devenir une banque mondiale pour l’Afrique »

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 11 octobre 2021 à 17:53

Le milliardaire Tony Elumelu, PDG de United Bank for Africa, à Paris, le 30 octobre 2019. © Bruno Levy pour JA

Superstar du capitalisme nigérian, le patron de Heirs Holdings pilote, depuis Lagos, UBA, mais aussi le producteur d’énergie Transcorp Power, ainsi que les initiatives de sa fondation. Assurance, résilience post-Covid, mise en place de la Zlecaf… Le milliardaire a répondu aux questions de Jeune Afrique.

Après huit ans de réflexion et de préparation, Tony Elumelu et son groupe Heirs Holdings sont, en juin, officiellement entrés sur le marché nigérian de l’assurance. Connu pour ses actions philanthropiques en faveur des jeunes entrepreneurs, l’homme d’affaires a d’abord pour ambition de gagner de l’argent et de reproduire le succès de United Bank for Africa (UBA), aujourd’hui l’une des premières banques d’Afrique de l’Ouest avec 24 millions de clients.

Mais il estime aussi que le développement des sociétés d’assurance est un facteur important pour l’essor des économies africaines au moment où les États du continent créent le plus vaste marché commun du monde. Il s’est confié sur ces sujets à Jeune Afrique.

JA3105_SpecialFinance_200Banques_1200x1200

Accédez à l’intégralité du Classement des 200 premières banques africaines en vous abonnant à Jeune Afrique Digital dès 1€ seulement.

Déjà abonné ? Consultez le classement en ligne ou sur l’application iOS  ou Android.

Jeune Afrique : Pourquoi vous lancez-vous dans l’assurance aujourd’hui ?  

Tony Elumelu : Heirs Holding est un investisseur de long terme. Étant donné la taille de notre économie, celle de notre population et le rôle joué par le secteur de l’assurance dans d’autres pays, celui-ci va gagner en importance au Nigeria, à l’image des télécoms qui sont devenus incontournables. Aujourd’hui, 154 millions de Nigérians ont accès à l’internet.

C’est notre rôle, en tant qu’investisseur stratégique, de participer à sa revitalisation. Nous pensons qu’il s’agit d’un rouage indispensable à l’écosystème financier pour stimuler les activités des entreprises. Nos investissements doivent à la fois apporter un plus au niveau économique et un mieux-être social.