Diplomatie

Le message du G7 met Tunis en ébullition

Réservé aux abonnés | | Par
Le président Kaïs Saïed à l’Assemblée des représentants du peuple, le 23 octobre 2019, dix jours après son élection.

Le président Kaïs Saïed à l'Assemblée des représentants du peuple, le 23 octobre 2019, dix jours après son élection. © Nicolas Fauqué

L’appel lancé par les ambassadeurs du G7 au président Kaïs Saïed pour qu’il inscrive rapidement son action dans un cadre constitutionnel n’en finit pas de susciter des réactions aussi variées que divergentes.

Le séisme politique déclenché le 25 juillet par le président de la République, Kaïs Saïed, n’en finit pas de produire des répliques.

Considérant que la crise institutionnelle constituait un « danger imminent », le locataire de Carthage avait fait jouer l’article 80 de la Constitution pour dissoudre le gouvernement et geler les activités de l’Assemblée.

Le maître des horloges

En rompant sciemment l’équilibre des pouvoirs, le chef de l’État a créé une situation sans précédent qui a placé la Tunisie au centre de l’attention de ses partenaires internationaux : depuis le 25 juillet, tous attendent une évolution… qui ne vient pas.

Ceux qui veulent une feuille de route n’ont qu’à consulter les livres de géographie », ironise le président.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer