Environnement

Tunisie : records de chaleur et incendies géants

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 07 septembre 2021 à 15h09
Le mont Nadhour, près de Bizerte, ravagé par les flammes, le 10 août 2021.

Le mont Nadhour, près de Bizerte, ravagé par les flammes, le 10 août 2021. © Chokri Mahjoub/ZUMA Press Wire/REA

Attisés par la canicule, les nombreux incendies dévastateurs enregistrés cet été en Tunisie mettent à nouveau en lumière les conséquences désastreuses du réchauffement climatique.

La canicule qui a touché nombre de pays méditerranéens cet été n’a pas épargné la Tunisie, qui a enregistré des chaleurs records : 48 degrés à l’ombre à Tunis, quand la barre des 50° a été dépassée à Kairouan.

Plus de 13 000 ha de forêts détruits

S’il n’ont pas fait de victimes, les incendies ont causé, comme dans l’Algérie voisine, nettement plus de dégâts que l’an dernier.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer