Finance

Tayo Oviosu (Paga) : « Nous voulons bâtir le Paypal de l’Afrique »

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 03 septembre 2021 à 13h32
Tayo Oviosu.

Tayo Oviosu est le fondateur et directeur général de Paga, spécialiste nigérian des paiements. © Paga

Le DG de la société nigériane Paga croit à l’apport des services financiers au grand public en Afrique et au-delà. Il a répondu à nos questions.

L’objectif du fondateur de Paga, Tayo Oviosu, est ambitieux : « construire le Paypal de l’Afrique ». Il explique à The Africa Report/Jeune Afrique, lors d’un chat Zoom depuis Lagos, que cela permettrait à terme de « digitaliser le cash et de mettre réellement fin à son utilisation dans notre économie, ainsi que d’accroître l’accès aux services financiers. »

Paga – qui a été créée en 2009 et a commencé ses activités en 2012 – est déjà l’une des principales sociétés de paiements mobiles du Nigeria. Elle est soutenue par des investisseurs tels que Jim O’Neill, un ancien président du conseil d’administration de Goldman Sachs Asset Management, et Tim Draper, un capital-risqueur.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer