Économie

Rwanda – Sénégal : bientôt des laboratoires BioNTech, vraiment ?

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 1 septembre 2021 à 09:24

Laboratoire et usine de production de médicaments Cipharm, près d’Abidjan, le 9 octobre 2013.

Le laboratoire allemand va examiner la possibilité de produire des vaccins au Rwanda et au Sénégal. Que faut-il espérer ?

La réunion s’est tenue le 27 août à Berlin en marge du sommet du G20 « Compact with Africa », organisé cette année par l’Allemagne. Autour de la table de négociation étaient notamment présents les présidents rwandais et sénégalais Paul Kagame et Macky Sall ainsi que la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le cofondateur et président de BioNTech, l’Allemand Uğur Şahin.

BioNTech a annoncé dans un communiqué « la mise en place potentielle de solutions de fabrication au Rwanda et au Sénégal ». La décision a été saluée par les présidents rwandais et sénégalais sur les réseaux sociaux, Paul Kagame parlant d’« un tournant dans l’équité en matière de vaccins ».