Société

Exclusif – Cameroun : les premiers éléments de l’enquête sur l’assassinat du Français Jean-Charles Elimbi

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 28 août 2021 à 10:54

Palais de justice de Douala.

Les investigations sur le décès de Jean-Charles Elimbi, Français d’origine camerounaise retrouvé mort dans une résidence du quartier Bonapriso de Douala le 16 juillet dernier, commencent à livrer leurs premiers éléments. « Jeune Afrique » vous en livre les détails.

L’annonce du décès de Jean-Charles Elimbi, 44 ans, avait suscité une onde de choc au sein de l’opinion, tant les circonstances de cette disparition étaient troublantes. Convaincu que la mort de son fils avait été causée par une agression, le père du défunt avait déposé une plainte auprès de la direction régionale de la police judiciaire afin que lumière soit faite sur ce drame. Les premières conclusions de l’enquête menée par les officiers de cette unité de police ont été transmises le 9 août dernier au procureur général, qui doit se charger des suites judiciaires du dossier.

Crime organisé