Économie

Afrique-Israël : Iyin Aboyeji rapproche la tech africaine de la « Silicon Wadi »

Reconverti dans l’investissement d’amorçage, le cofondateur de Flutterwave et Andela ouvre une antenne de Future Africa à Tel-Aviv.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 23 août 2021 à 14:48

Après Tel Aviv, Iyinoluwa Aboyeji aura également pour mission de superviser l’implantation prochaine de Future Africa à Dubaï et Londres © DR

Figure connue et respectée de la tech continentale pour avoir participé à la création de la plateforme de paiement Flutterwave et du formateur de développeurs Andela, Iyinoluwa Aboyeji est reconverti depuis deux ans dans l’investissement à destination des start-up du continent. Baptisé Future Africa, sa société de capital-risque annonce l’implantation d’un bureau à Tel-Aviv, berceau de l’application de géolocalisation Wave – racheté par Google en 2013 – ou encore de la sulfureuse entreprise de surveillance NSO Group.

Attirer les investisseurs

Pour se lancer sur cette place israélienne reconnue pour son expertise dans la cybersécurité, l’investisseur nigérian s’offre les services de Caleb Zipperstein, ex-directeur associé du fonds de capital-risque israélien, OurCrowd, dont le carnet d’adresses ne manque pas d’investisseurs (limited partners) potentiels issus du monde la tech comme de la