Politique

Bénin : les défis du tout-numérique

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 20 août 2021 à 13h02
Un modèle de carte d’identité biométrique au Bénin.

Un modèle de carte d'identité biométrique au Bénin. © Présidence du Bénin

Porto-Novo se lance dans la gouvernance numérique et la dématérialisation des services publics pour faire des économies et rendre sa liste électorale plus fiable. Mais l’opposition demande à être davantage associée au processus.

En cette matinée pluvieuse d’août, une trentaine de personnes patientent dans une salle du consulat du Bénin, au 89 rue du Cherche-Midi, à Paris. Elles attendent de se faire enrôler dans le Registre national des personnes physiques. « Le système de rendez-vous en ligne n’est pas très efficace. J’ai dû m’y reprendre plusieurs fois », raconte Anne, venue du sud de la France pour renouveler son passeport et se faire enregistrer.

Pendant l’enrôlement, l’agent capte les empreintes digitales des dix doigts. Il intègre les données liées à l’identité de la personne (nom, prénoms, adresse et ascendance) dans la base de données biométriques. L’opération, lancée en juin par l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), doit permettre de recenser l’essentiel des Béninois de la diaspora. Entre novembre 2017 et avril 2018, une première phase d’enrôlement massif avait permis d’enregistrer les données de plus de dix millions de Béninois dans le cadre du Recensement administratif initial à vocation d’identification des populations (Ravip), mais deux millions de personnes n’avaient pas d’acte de naissance.

L’inscription sur ce fichier national permettra d’obtenir un acte de naissance sécurisé, une carte nationale d’identité biométrique et, surtout, un Numéro personnel d’identification (NPI), qui suivra le citoyen tout au long de sa vie. Tout comme le numéro de sécurité sociale en France ou aux États-Unis, cet identifiant numérique unique donne aussi accès à différents services publics dématérialisés, à travers la plateforme de l’administration béninoise : Service-public.bj.

Paris, poste pilote

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer