Économie

Libye, Congo, Algérie : quel est le meilleur pétrole africain ?

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 20 août 2021 à 09:40

Un travailleur dans une raffinerie de pétrole en Libye (photo d’illustration).

Il n’y a pas un mais des pétroles africains. Lorsqu’il est peu pourvu en soufre – moins de 0,5 % de son poids total- et de faible densité, le brut est considéré comme de bonne qualité. Et des hydrocarbures de ce type, le continent n’en manque pas.

Le rapport annuel de la Statistical Review of Energy publié en juillet dernier, indique que la production de pétrole du continent représente 7,8 % de l’offre mondiale. Ne se limitant pas à l’or noir, ce rapport détaille aussi l’état des ressources du continent en matière de gaz naturel et de charbon. Également tourné vers l’avenir, il donne des chiffres précis sur la production d’énergies renouvelables : solaire, éolien et bio-carburant, notamment. Mais le pétrole demeurant la source d’énergie la plus utilisée dans le monde, Jeune Afrique passe en revue les pays qui peuvent se targuer de receler dans leurs sols le meilleur produit. 

Algérie: Sahara Blend, le trésor de Hassi Messaoud 

Extrêmement léger et doux, avec un taux de soufre de 0,05 %, ce brut d’Afrique du Nord est très apprécié des raffineries occidentales pour la production de dérivés légers tels que l’essence ou le kérosène.