Politique

Madagascar : les dessous de la visite de Rajoelina à Paris

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 8 septembre 2021 à 10:44

Le président de Madagascar reçu au palais de l’Élysée par Emmanuel Macron. © © Romain GAILLARD/REA

Entretien avec Emmanuel Macron, participation à la Rencontre des entrepreneurs francophones, signature d’accords… Le programme parisien du président malgache en exclusivité.

Le chef de l’État malgache, Andry Rajoelina, échangera avec son homologue français, Emmanuel Macron, le 27 août à l’Élysée. Leur dernière rencontre bilatérale remonte à octobre 2019, à Lyon, lors de la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial contre les maladies infectieuses. Outre les sujets économiques et l’avancée des grands projets impliquant la France, cet entretien devrait être l’occasion de faire le point sur différentes questions, et notamment sur l’épineux sujet des îles Éparses.

À l’occasion de sa venue, le président malgache devrait aussi conclure des accords économiques impliquant des entreprises et bailleurs hexagonaux. Le premier concernera le téléphérique d’Antananarivo, avec le Trésor français et Colas notamment. Des signatures sont également prévues pour des centrales électriques, objets d’âpres négociations de la part de l’État malgache depuis un an.

Rajoelina profitera de sa venue pour donner un coup d’accélérateur aux investissements. Il sera d’abord l’invité d’honneur de la Rencontre des entrepreneurs francophones, organisée par le Medef en partenariat avec quarante patronats internationaux, les 24 et 25 août.

Opérateurs économiques

Le chef de l’État, qui sera accompagné d’une trentaine d’opérateurs économiques malgaches, participera à un salon BtoB Madagascar, dont l’objectif sera de présenter des produits malgaches d’exception et l’artisanat du pays. Dans la foulée, le 26 août, Rajoelina organisera un dîner d’investisseurs francophones en comité restreint.

Le 25 août, il assistera également à une conférence sur les investissements français en Afrique (coorganisée par Jeune Afrique Media Group et le cabinet d’affaires publiques Concerto). L’événement aura lieu au Cercle de l’Union interalliée et rassemblera notamment le Premier ministre de Côte d’Ivoire, Patrick Achi, la directrice générale d’Air France, Anne Rigail, le ministre de l’Économie et des Finances du Bénin, Romuald Wadagni, celui du Commerce extérieur et de l’Attractivité français, Franck Riester, le président du patronat ivoirien, Jean-Marie Ackah, le PDG de Meridiam, Thierry Déau, ou encore la patronne de Diana Holding, Rita Zniber.