Santé

RDC, Sénégal : le Royaume-Uni déploie 200 000 doses de vaccin anti-Covid en un week-end

| Par
Mis à jour le 16 août 2021 à 18h25
Des ampoules contenant des doses de vaccin AstraZeneca en RDC

Des ampoules contenant des doses de vaccin AstraZeneca en RDC © ARSENE MPIANA/AFP

Le gouvernement britannique a prévu de distribuer dans les jours à venir trois millions de doses de vaccin AstraZeneca dans onze pays africains.

Le ministère de la Santé de RDC a réceptionné le 13 août les 51 000 doses du vaccin Vaxzevria d’AstraZeneca promises par le gouvernement britannique. Selon les promoteurs de cette initiative, ces doses serviront notamment à assurer les secondes injections.

Le Sénégal, de son côté, a reçu près de 140 000 doses, toujours en provenance du Royaume-Uni. Jeune Afrique a eu la confirmation que les doses étaient bien arrivées à destination le 15 août 2021.

Dans les deux cas, ces livraisons ont eu lieu dans le cadre du dispositif Covax qui a été chargé de livrer les doses. Géré par plusieurs organisations internationales, dont l’OMS et l’Unicef, Covax est l’intermédiaire privilégié pour les dons de vaccin vers les pays en développement.

Les premières doses des vaccins contre le Covid ont été distribuées au Ghana en février 2021 et depuis les expéditions s’enchaînent. Pour l’année 2021-2022, Covax a annoncé la livraison de plus de 640 millions de doses, destinées aux pays à faible revenu.

Les États-Unis, qui fournissent 75 % de leurs dons en vaccin en passant par l’initiative Covax, sont les premiers contributeurs avec une promesse de 290 millions de doses de vaccins anti-Covid. L’administration Biden a par exemple livré quatre millions de doses au Nigeria.

Il s’agit du premier lot des 80 millions de vaccins donnés par l’intermédiaire de Covax

Le Royaume-Uni arrive en deuxième position avec 80 millions de doses. Les 200 000 doses fournies par Londres à la RDC et au Sénégal font partie d’un engagement plus large. En effet, selon le ministre des Affaires étrangères britannique Dominic Raab, le pays va dans les prochains jours envoyer trois millions de doses à onze pays africains, parmi lesquels l’Éthiopie, le Kenya et l’Ouganda. « Il s’agit du premier lot des 80 millions de vaccins donnés par l’intermédiaire de Covax », a détaillé Dominic Raab.

Les pays de l’Union européenne, agissant de concert, ont quant à eux promis 200 millions de doses, dont 54 millions apportées par la France.

La priorité est désormais de passer des promesses à leur réalisation. Si depuis le début de l’année le Sénégal a reçu un peu moins de 800 000 doses, venant des États-Unis, de la France et du Royaume-Uni, il en manque encore 2 millions pour atteindre l’objectif fixé de 20 % de personnes vaccinées pour la fin 2021. Or selon l’université américaine John Hopkins seuls 2 % de la population sénégalaise est aujourd’hui entièrement vaccinée.

Le continent accuse un net retard en termes de distribution de vaccins contre le Covid-19. À titre d’illustration seul 1,3 % de la population ghanéenne est entièrement vaccinée, contre à peine 0,2 % au Cameroun. Le premier pays africain dans le classement est le Maroc, avec un taux de vaccination supérieur à 30 %.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer