Économie

Cameroun-Rebecca Enonchong : les détails de l’arrestation de l’entrepreneuse de la tech

La dirigeante de la société AppsTech, figure de la scène tech en Afrique francophone et dans la diaspora, a été placée en garde à vue du 10 au 13 août.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 13 août 2021 à 20:02

La Camerounaise Rebecca Enonchong. © Patrick Nelle pour JA

Mise à jour : en fin de journée le 13 août, autour de 16h36 GMT, l’entrepreneuse camerounaise a annoncé sa sortie de garde à vue ainsi que l’abandon de toutes les charges contre elle.


La mobilisation prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux depuis quelques jours, sous la bannière #FreeRebecca. L’entrepreneuse et influenceuse camerounaise de la tech, Rebecca Enonchong, a été placée en garde à vue à Douala mardi en fin de journée, officiellement pour « outrage à magistrat » et le demeure depuis. Voici les détails de l’affaire.

Conflit successoral

Connue pour son franc-parler et ses prises de position en faveur de la liberté d’expression, la dirigeante de la société AppsTech s’est initialement rendue de son propre fait lundi à la Cour d’appel du littoral à Douala, « afin de s’enquérir de l’avancement de deux enquêtes en cours auprès du procureur », a témoigné son frère et avocat, Sylvain Oum Enonchong, joint par Jeune Afrique le 12 août.

À Lire Les 50 Africains les plus influents – 33. Rebecca Enonchong