Politique

Paul Kagame : « Le jour où j’ai fui le Rwanda pour échapper aux génocidaires »

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 26 août 2021 à 10:01

Paul Kagame.

Il y a soixante ans, le futur président quittait son pays avec sa famille pour trouver refuge en Ouganda.

« Je me souviens de ce jour de 1961 où j’ai été forcé de quitter mon pays. J’avais 4 ans et les images que j’ai gardées à l’esprit ont été renforcées par les récits qu’on m’en a ensuite faits. Vous savez, quand on a 3 ou 4 ans, il y a des images ou des événements qui marquent et restent très présents à l’esprit. Puis, si d’autres personnes les racontent à nouveau, cela s’imprime dans la mémoire.

Ma mère ne voulait pas que nous soyons pris au piège et exécutés dans notre propre maison

Mais je me souviens bien de la dernière fois, quand nous avons été arrachés à notre foyer. Ce jour-là, ils avaient mis le feu à beaucoup d’habitations, ils tuaient le bétail et les gens, et ils semblaient déterminés à se débarrasser de tout le monde aux alentours, en finissant par notre maison, qui se trouvait un peu à l’écart de la route principale.

Face à notre destin

Ma mère nous préparait au pire. Au bout d’un certain temps, elle nous a dit de quitter la propriété et d’attendre en nous préparant à faire face à ce qui pourrait se passer. Elle ne voulait pas que nous soyons pris au piège et exécutés dans notre propre maison.