Dossier

Cet article est issu du dossier «Lomé, les possibilités d’une ville»

Voir tout le sommaire
Société

Togo : Lomé, les possibilités d’une ville

Réservé aux abonnés | | Par - Envoyé spécial
Mis à jour le 22 août 2021 à 10h30
L’emblématique rond-point de la Colombe-de-la-Paix, à Lomé.

L'emblématique rond-point de la Colombe-de-la-Paix, à Lomé. © Louis Vincent pour JA

La capitale togolaise a renoué avec sa réputation de grande cité commerçante. Elle est aussi devenue une place financière incontournable dans la région et compte désormais s’imposer comme « LA » métropole ouest-africaine où il fait bon vivre. En a-t-elle les moyens ?

Entre le vrombissement des voitures et des zémidjans, une brise marine volette sur les vastes artères du centre-ville, contrastant avec la chaleur sahélienne. Et une fois encore, on se laisse surprendre par les aménagements, petits et grands, qui modifient la physionomie de la capitale togolaise d’une année sur l’autre et changent la vie de ceux qui y vivent, y travaillent ou ne font qu’y passer. Lomé peut-elle pour autant rivaliser avec ses grandes voisines du corridor littoral, comme Accra et Cotonou ? Le jeu en vaut la chandelle.

« Comparée aux bouillantes capitales économiques que sont Cotonou et Abidjan, à Lomé, la vie est moins chère, les loyers sont accessibles. En outre, le développement du pays se ressent dans les infrastructures de la capitale et du pays, qui fait des progrès remarquables en matière d’aménagement, d’accès à l’énergie et de télécoms. La connectivité y est bonne ! » résume Guy-Martial Awona, le patron d’Orabank Togo. « Il reste tout de même beaucoup à faire en matière d’adduction d’eau, nuance un cadre expatrié. On a l’impression que la population n’adhère pas à la vision du chef de l’État ou qu’elle ne se l’est pas suffisamment appropriée. Le panier de la ménagère stagne, et je ne vois pas non plus assez d’actions en faveur des jeunes, dont beaucoup sont frappés par la précarité. »

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer