Finance
JAD20210806-ECO-SERIE-FAMILLES

Cet article est issu du dossier

[Série] La finance en héritage

Voir tout le sommaire
Économie

Cameroun : les Nkontchou, discrets virtuoses de la finance africaine (1/5)

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 21 septembre 2021 à 16:59

Mireille, Alain, Cyrille, William Nkontchou. © Bruno Levy/ Ecobank – MONTAGE JA

« La finance en héritage ». (1/5). Nés au Cameroun, Alain, Cyrille, William et Mireille Nkontchou forment une fratrie atypique qui fait les beaux jours des places financières d’Afrique et d’Europe.

Comment ne pas être influencé par les personnes dont on est proche ? D’une manière ou d’une autre, et a fortiori lorsque leur parcours est exemplaire, « cela donne des envies ». La remarque lancée par l’un des frères Nkontchou, William, permet de cerner la philosophie des membres de la fratrie. Très soudés, les enfants de Joseph et de Justine Nkontchou, originaires de Baham dans la région de l’Ouest au Cameroun, nagent en effet presque tous dans les mêmes eaux.

Sur sept, quatre (Alain, Cyrille, William et Mireille) font partie de la famille de la finance africaine. Pour les autres : l’un, Stéphane, évolue dans une discipline voisine. Entrepreneur, le « petit dernier» a récemment lancé un service de restauration et fournit notamment le Lycée français à Douala et à Yaoundé. Et deux sœurs sont quant à elles médecin gastro-entérologue aux hôpitaux de Paris (Gisèle) et avocate aux barreaux de Paris et du Cameroun (Caline).

William, le cartésien

NKONTCHOU WILLIAM

NKONTCHOU WILLIAM © William Nkontchou © Bruno Levy / Divergence